Melkam Gena 2013

Melkam Gena 2013

Melkam Gena mes amis, que cette journée vous soit prospère en amour, santé et joie.

 

Le 7 janvier, lors de Genna ou Leddet, selon les régions, on ne fête donc pas le Père Noël, mais bien la naissance du Christ. Les fidèles, en habits traditionnels, assistent à la messe de Noël qui commence à 4h du matin. Pendant le service, chacun reçoit une bougie, les hommes sont à gauche, les femmes à droite. A la fin, toutes les personnes présentes font trois fois le tour de l’église.

Quarante jours avant Noël, les Ethiopiens ont respecté le jeûne, et n’ont mangé qu’un repas par jour, qui ne contenait ni viande, ni poisson ni oeuf. Le 6 au soir, ils ont rompu le jeûne avec un repas léger, alors le 7, à la sortie de la messe, c’est repas de fête.

Chaque famille rentre chez elle, où de l’herbe fraîchement coupée a été dispersée, et prépare le plat traditionnel, le Doro Wat, un ragoût de poulet (acheté vivant!!) très épicé, au goût de citron, cardamome, muscade et paprika, qui sera servi dans un plat unique au milieu de la table. Chacun y trempe un bout d’injera, une galette au goût aigre à base de farine de tef, une céréale locale. On ne mange que de la main droite, la main gauche est proscrite, et on offre aux autres une bouchée, en signe de respect et d’affection

A la fin du repas, on coupe un pain⁸ traditionnel sucré à la cardamome, symbolique du partage du pain.

Enfin, on boit le café, mais en Ethiopie on ne l’achète pas déjà en poudre! On l’achète vert, on le lave plusieurs fois on le torréfie et enfin on le pile, avant de le faire bouillir.

Puis les hommes, vêtus de blanc, se réunissent pour jouer au Genna, du nom de la fête, une sorte de hockey sur gazon, qui se joue avec une balle en bois et un bâton courbé. D’après la légende, les bergers de Nazareth y jouaient lors de l’annonce de la naissance du Christ.

Ici, pas de Père Noël, mais on n’oublie pas les enfants qui reçoivent une bénédiction ou de petits cadeaux.

Jusqu’à maintenant, la fête de Noël est fortement axée sur la religion. Néanmoins beaucoup sont étonnés de découvrir des images de décorations, des sapins,...

En tout cas, une chose est sûre, les Ethiopiens sont soucieux de garder leurs traditions dans un pays en pleine mutation depuis les 10 dernières années.

Melkam Gena!! Joyeux Noël

Écrire commentaire

Commentaires: 0