Debre Libanos

Le monastère de Debre Libanos fut fondé en 1284 par l'Abuna Takla Haymanot sous le nom de Debre AsboL'Empereur Zara Yacob le baptisa Debre Libanos en 1445.

Né en 1214 Abuna Takla Haymanot (Plante de la Foi) est le saint le plus vénéré d'Ethiopie et d'Egypte. Il joua un rôle prépondérant dans le rétablissement de la monarchie salomonique en Ethiopie en soutenant Yekouna Amlak. Une fois sa mission accompli, Abuna Takla Haymanot se retire dans une grotte (qui se trouve tout près du monastère) où il passe plusieurs années à prier debout, sans boire ni manger, n'étant nourri qu'une fois l'an par un oiseau qui lui donne une graine. Au bout d'un moment, son fémur se détache mais il continue à prier ainsi sur une jambe les sept dernières années de son existence, avant de disparaître à l'âge de 99 ans en 1313.  Il est célébré le 24 du mois de Nähase (le 30 août), jour de sa mort, le 24 Tahsas (le 2 janvier), sa naissance. En outre, il est fêté le vingt-quatrième jour de chaque mois.

Debre Libanos garde en mémoire le massacre de plus de 700 religieux (moines et prêtres) par les italiens fascistes le 20 mai 1937 ainsi que l'incendie du monastère et de l'Église bâtit par l'Empereur Ménélik II en répression d'un attentat raté sur le vice roi italien Grazziani.
Ce fut le deuxième massacre qui eut lieu à cet endroit, le premier fut la cause de Ahmed Gragn, le musulman, en 1527 qui voulut éteindre le Christianisme en Abyssinie.

En 1961 Sa Majesté Haile Selassie I reconstruit l'Église et le monastère que vous pouvez observer aujourd'hui.

La ville de Debre Libanos est habité par des moines et des nones, c'est la ville la plus sur d'Ethiopie, les pèlerins dorment à même le sol.

L'Église est interdite aux femmes lors de leur menstruation et aux personnes (hommes et femmes) qui ont eu des rapports sexuels dans les 48 h précédents leur visite

Debre Libanos Church

La Grotte de Takla Haymanot

La grotte de Saint Takla Haymanot est l'endroit le plus Saint d'Ethiopie ... A l’intérieur de la grotte, l'eau coule sur les parois, réputée être les larmes du Saint Takla Haymanot, et s’échappe dans la rivière qui y prend source. Les pèlerins viennent de très loin pour se procurer cette eau bénite, certains viennent d'Egypte où le Saint est aussi honoré. Jamais, je ne me suis senti aussi bien, le sentiment d'avoir laissé ce monde derrière moi, en entrant dans la grotte méditer avec l'Abuna qui m'y avait invité, un sentiment de parfait bien être. 

 

Le monastère de Debre Libanos

Trek et randonnée, Road Trip en Ethiopie, route de Debre Libanos