Lalibela the faith of a King (la foi d'un Roi)

Anciennement appelé Roha jusqu'à l'arrivée du Roi Gebre Meskel Lalibela au XIIème siècle, la ville prit alors son nom.

Le Roi Lalibela décide de construire un complex religieux afin de préserver les pèlerins éthiopiens d'une mort tragique qui advenait bien souvent sur le chemin des pèlerinages vers la terre sainte de Jérusalem

Le Roi Lalibela fut emporté au Cielles anges lui remirent les plans de la Yerusalem Céleste.

Il entreprend alors ce gigantesque chantier (la construction de douze églises monolithiques) qu'il achève en 23 ans. Les ouvriers travaillaient de jour, et étaient remplacés la nuit par des anges

Lalibela ! Quand les anges et les hommes travaillaient ensemble ! 

J'ai visité les Églises Monolithiques de Lalibella en Novembre, un très bon moment pour une visite, pas beaucoup de touristes, même locaux et le climat est chaud. J'ai pris mon temps, le premier jour j'ai employé un guide, Amanuel Fikru Baye (bayefikru@gmail.com), il est très professionnel. Il vous informera sur chaque Église de Lalibela, chacune ayant sa propre signification. Comme le billet est valable quatre jours, je suis revenu seul les jours suivants pour approfondir ma visite. 

Malgré une technologie inexistante au XII et XIIIème siècles, les églises sont impressionnantes, les arêtes et angles droits parfaits, l’intérieur des églises monolithiques de Lalibela est sculpté, un travail précis, des détails incroyables ... Je reste pantois devant cette oeuvre du Roi Lalibela.

J'ai commencé ma premiere visite par l’entrée de l’église Bieta Medhane Alem où les moines encaissent les droits d’entrée et où l’on peut aussi engager un guide. J'ai par la suite emprunté le parcours originel des premiers pèlerins qui .se faisait d’ouest en est, du péché au salut, des ténèbres (l’ouest) à la lumière, de l'exode à la Terre Promise, jusqu'à l’église Medhane Alem.

Nous finirons la visite par le Saint Monastère de Lalibela où les moines m'ont ouvert les portes sur une partie de leur univers.

Lalibela Ethiopie Ethiopia église monolithique églises monolithiques Roi des rois Lion de Judah Selassie Ras Tafari Voyage Ethiopie  Commerce solidaire Mawuli-Ethiopie (c) Photos Textes Pascal Mawuli Mace

En compagnie de Baye Fikru [bayefikru@gmail.com], Andarge (andusema@gmail.com), et Sileshi (+251 91 293 5779), de gauche à droite sur la photo, nous partons à la découverte des douze églises monolithiques du Roi Lalibela .

Beta Ghiorghis

Allons visiter l'Eglise St Georges de Lalibela
Allons visiter l'Eglise St Georges de Lalibela

L'Eglise St Georges fut la dernière construite à Lalibela, elle fut achevée par la femme du Roi Lalibela.

La légende locale dit que St Georges  (Ghiorgis) venu visiter l'avancé des travaux à Lalibela fut mécontent qu'aucune église ne portait son nom, le Roi Lalibela lui montra le début des excavation de l'Eglise St Ghiorgis qui lui était réservée, lui promettant qu'elle serait la plus belle.


Beta Medhane Alem

Le nom de cette église signifie “Maison du Sauveur du Monde”. Bieta Medhane Alem est la plus haute et la plus vaste église de Lalibela, 33,5 m de long, 23,5 m de large et 11,5 m de haut. La fosse où elle se trouve fait plus de 40 m de long, A l'intérieur de Bieta Medhane Alem, la roche est sculptée, de magnifiques voûtes apparaissent et les trois tombeaux des patriarches, Abraham, Isaac et Yacob sont creusés à meme le sol.  Malheureusement, il n'y a plus d'icônes et les murs sont vides, seules quelques représentations modernes de la chrétienneté sont posées sur l'autel.

Beta Maryam

L'Eglise de Sainte Maryam est la plus sainte de Lalibela, elle a été construite à l'endroit même où Yesus apparut au Roi Lalibela. A l'endroit exact, où l'apparition se produisit, a été construit le Pilier de La Fin du Monde où serait inscrit, outre des secrets de Jah, quand et comment se produirait la Fin du "Monde", si quelqu'un venait à découvrir ce pilier pour révéler ses secrets, la Fin du "Monde" prendrait effet au même instant. L'Eglise Orthodox Éthiopienne refuse jusqu'à présent toutes les pressions des scientifiques afin de révéler ce qui est inscrit sur ce pylône saint.

Il ne reste sur les murs que les fresques qui n'ont pu être pillées. 

La Chapelle Selassie

Selassie Chapel est l'endroit le plus saint de Lalibela. Le Roi Lalibella y repose pour l’éternité. La sépulture du Saint Roi Lalibela, seul moines et prêtres peuvent y entrer. 

Beta Merqorewos

Lors d'un tremblement de terre au XVIème siècle, l'Eglise Merqorewos s'est effondrée. Elle est aujourd’hui consolidée et malheureusement fermée.


Beta Meskel

Beta Meskel, l'Eglise de la croix est une petite église située dans le groupe nord des Eglises monolithiques de Lalibela, et aussi dans l'enceinte de l'Eglise Beta Maryam.

Beta Denaghel

L'Eglise Beta Denaghel, l'Eglise des vierges, se trouve aussi dans l'enceinte de l'Eglise Beta Maryam à Lalibela


Beta Gabriel et Raphael

Les Eglises Beta Gabriel et Beta Raphael à Lalibela sont construites sur le Lac souterrain de Lalibela. Les bâtisseurs se sont arrêtés à un mètre du lac ! Toutes les eaux drainées par le site y plongent.

Bien qu'étant une seule battisse, celle-ci est composée de deux Eglises Beta Gabriel et Beta Raphael de Lalibela.


Bet Lehem / Ethan

L'Eglise Bet Lehem de Lalibela aussi connu sous le nom de Ethan. L'Eglise symbolise l'endroit où est né Yesus Chrystos. Au pied de cette église part le Tunnel de la Résurrection. 

Beta Amanuel

Les facades de l'Eglise Beta Amanuel sont les plus finement sculptées. Certaines ouvertures de fenêtres nous rappelle l'architecture Axoumite.

Beta Aba Libanos

L'Eglise Beta Aba Libanos de Lalibela est différente des autres églises monolithiques, elle a été creusée dans la roche de face.


Autour des Eglises

Autour des églises monolithiques de Lalibela, j'y découvre de nombreux passages secrets réservés aux moines, des sources, rivières, des grottes où vivent certains pèlerins, des portes protègeant le complex, le mur de la Foi que les pèlerins empruntaient en courant dessus afin de prouver leur droiture ...

Des escaliers nous amène au saint monastère ...

Le monastère de Lalibela / The monastery of Lalibela

La communauté monastique de Lalibela, une dévotion à l'amour.

Moines et nones composent la communauté de Lalibela, assez rare au sein des communautés monastique en Ethiopie pour le souligner. Les monastères éthiopiens sont souvent interdits aux femmes, raison historique liée aux saccages et pillages de la Reine Yodith qui voulue détruire le christianisme en Ethiopie.

Ils vivent prés des Eglises saintes de Lalibela, certain(e)s dans des cavernes où ils ou elles se recueillent. 

Quelques moines de Lalibela tissent pour subvenir aux besoins de la communauté, d'autres cultivent le coton. En Ethiopie, à Lalibelales nones âgées filent le coton, tous vivent en respect et harmonie partageant l'Amour.


Voici ci dessous la roche dans laquelle ont été construite les église monolithiques de Lalibela. Chaque église à l'origine était un bloc de pierre, la construction a débuté par le haut (toit), les églises monolithiques de Lalibela ont été creusées dans la roche de haut en bas.


Commentaires: 0